L'assainissement sur la commune

Conteville (Eure) Construction de la nouvelle station d'épuration
Conteville (Eure) Construction de la nouvelle station d'épuration
L'assainissement sur la commune
L'assainissement sur la commune

L'assainissement collectif

Construite en 1976 la station actuelle est devenue au fil des ans trop limitée pour absorber les eaux usées du réseau d’assainissement collectif contevillais. Obsolète, ses rejets ne sont d’ailleurs plus aux normes européennes. En effet, la capacité de cette station est de 500 “équivalent habitants“. Aujourd’hui, le maximum est dépassé de 120 “équivalent habitants“. La construction d'une nouvelle station est donc en cours. Celle-ci prévoit  de traiter 1070 “équivalent habitants“.

De nouveaux branchements

Pour des raisons environnementales, la législation privilégie le tout à l’égout et oblige les branchements partout où cela est possible. Ainsi, pour Conteville, toutes les maisons raccordables au réseau devront le faire dans un délai de 2 ans à partir de la mise en service de la nouvelle station.

L’assainissement collectif, comment ça marche ?

Le réseau de canalisation récupère les eaux usées des particuliers, estimées à 150 litres/jour/personne. Ces eaux usées (douche, lessive, vaisselle, toilettes,...) rejoignent la station d’épuration pour y être dépolluées. Après dégrillage, dessablage et déshuilage, les eaux transitent dans un bassin où l’on cultive des bactéries qui digèrent les impuretés biodégradables. Ces dernières sont ainsi agglomérées sous forme de boues qui tombent au fond du bassin. L’eau nettoyée peut ainsi être rejetée dans le milieu naturel qui prend alors la relève en effectuant les dernières dépollutions. Dans le cas de Conteville, c’est une conduite de plus de 1 Km qui se jette dans la Risle. Attention, l’eau est nettoyée mais non potable. Quant aux boues, elles sont déshydratées et utilisées comme engrais en agriculture. Les sables, eux, sont réutilisés sur les chantiers.

L'assainissement autonome

Si votre habitation est en dehors du périmètre concerné par l’assainissement collectif, il est impératif de mettre en place un système d’assainissement autonome et de veiller à son bon fonctionnement. Bien cadrée et correctement mise en place, votre installation permet une bonne élimination de la pollution et contribue à la protection des cours d’eau et des nappes phréatiques.

L’assainissement des eaux usées est une obligation légale. Chaque habitation doit disposer d’un système d’évacuation des effluents sans polluer l’environnement (nappe aquifère, cours d’eau..). Si votre habitation est située dans une zone avec le réseau collectif, votre raccordement est obligatoire.
Dans le cas contraire, la maison doit disposer d’un assainissement autonome individuel. Celui-ci assure la collecte des eaux usées de la maison (cuisine, salle de bain, wc…), leur prétraitement, l’épuration, l’infiltration et le rejet dans la nature d’une eau propre et saine. Les eaux pluviales ne doivent pas rentrer dans le dispositif. Pour cela, chaque propriétaire d’un système d’assainissement autonome se doit d’entretenir régulièrement et de faire contrôler son installation.
Outre la nécessité de préserver l’environnement et l’hygiène publique en améliorant la qualité des eaux rejetées, ces bons comportements vous éviteront de mauvaises surprises comme les odeurs, les engorgements voire des débordements.

Le SPANC, qu’est ce que c’est ?

Le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) est assuré par la Communauté de Communes de Beuzeville. Lors de la mise en place d’un dispositif d’assainissement individuel, il est nécessaire de faire appel au SPANC. Outre les informations et conseils que le SPANC peut distiller, le service effectue le contrôle de conception/réalisation indispensable à l’aboutissement du projet. En effet, cet examen permet de s’assurer que le système d’assainissement envisagé est en adéquation avec les caractéristiques du terrain (nature du sol, pente, présence d’un puits destiné à la consommation…) et avec le nombre d’occupants de la maison ou la capacité d’accueil du local. Toutes ces données composent ce qui est appelé l’étude de filière.
Attention, en cas de cession d’un bien immobilier, le vendeur est tenu de fournir un diagnostic de bon fonctionnement datant de moins de 3 ans. Si tel n’était pas le cas, il doit obligatoirement contacter le SPANC pour convenir d’un rendez-vous au cours duquel un contrôle de cession immobilière sera effectué. Si les normes ne sont pas respectées, l’acheteur aura 1 an pour mettre son système en conformité.

En savoir +

Retrouver toutes les informations sur le SPANC de la Communauté de Communes de Beuzeville.

Télécharger

Le plan de la nouvelle station d'épuration et les bon gestes pour installer et entretenir son assainissement autonome.

Fichiers attachés au contenu
Fichier attachéTaille
application/pdf Plan de la station d'épuration de Conteville621.48 Ko
application/pdf Installation et entretien assainissement autonome306.11 Ko